Brownies de Ottolenghi

Quoi de mieux qu'une recette de Chef riche en expérience pour réussir le parfait brownie ? Malgré mes recettes fétiches, j'ai eu envie de tester celle des brownies du restaurant de Ottolenghi. Je me suis penchée sur la recette de ceux aux noix et chocolat blanc en l'adaptant aux goût de la maison (donc oust les noix !) et au lieu du chocolat blanc en pépites, on retrouve ici des chunks 3 chocolats.

Brownies aux pépites de chocolat
Brownies de Ottolenghi

Cette recette de brownies de Ottolenghi est une révélation ! Je l'ai dénichée dans le "Cookbook". Avec sa texture dense et humide à l'intérieur et son croustillant à l'extérieur on apprécie cette gourmandise américaine. Un brownie n'est pas un gâteau moelleux. Il ne doit pas être sec mais plutôt dense avec un peu de fondant. Je déroge à la règle sans mettre de noix de macadamia et en en faisant une version tout choco. On peut y mettre du chocolat blanc cassé en morceaux, des pépites, ou encore mieux, des chunks (vous savez, ces grosses pépites qui apportent encore plus de gourmandise...).

Quelques modifications à la recette originale :

  • un peu moins de farine, pour que les brownies ne soient pas trop denses
  • moins de pépites de chocolat. La moitié me semble largement suffisante et je fais attention à mon stock de chocolat en ces temps de confinement
  • un peu moins de café soluble également pour satisfaire le palais des enfants
Les meilleurs brownies
Brownies de Ottolenghi

Temps de cuisson des brownies

La cuisson est essentielle dans la réussite d'un brownie. Il ne faut pas qu'il se transforme en gâteau ! Le brownie en fin de cuisson doit avoir légèrement gonflé (10 à 20%) et sa surface doit être sèche. Lorsqu'on enfonce un pic au coeur du brownie cuit, il doit ressortir couvert de miettes collantes, mais on remarque toutefois une différence avec le mélange de départ. Il doit être plus épais et collant au toucher.

Le temps nécessaire pour atteindre ce stade peut varier selon les fours, la position du brownie à l'intérieur, la taille du moule, etc. Il faut donc bien vérifier la cuisson. Enfin, s'il n'est pas assez cuit (ce qui est mieux que trop cuit !), le brownie peut durcir au réfrigérateur et il se coupera ainsi facilement.

Yotam Ottolenghi préconise une cuisson de 25 minutes pour ces brownies, mais il précise bien qu'on l'adapte à notre four. Après 22 minutes, mon brownie est parfait. Surtout qu'il durcit ensuite en refroidissant...

Brownie de Yotam Ottolenghi
Brownies de Ottolenghi

Les brownies qui déchirent

Avec un goût intensément chocolat, une texture juste parfaite, ce brownie a fait sensation ! Certes, c'est calorique, mais on a de nombreuses parts. Alors en restant raisonnable, on peut se faire plaisir et apprécier ces brownies qui changent ! Surtout, laissez bien refroidir le brownie pour avoir une découpe facile. On ne démoule que plusieurs heures après la sortie du four. Et une fois découpés, j'aime les laisser encore sécher un peu pour apprécier la surface croustillante. Ce sont les meilleurs brownies que nous avons pu déguster de notre vie !

Brownies aux pépites de chocolat

Brownies de Yotam Ottolenghi

Des brownies parfaits ! Ils sont denses et humides à l'intérieur et ont une surface légèrement croustillante. Une recette qui fait sensation !
5 de 3 votes
Imprimer Epingler Evaluer cette recette
Type de plat: Dessert
Cuisine: Américaine
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 22 minutes
Portions: 10 brownies

Ingrédients

  • 200 grammes de beurre doux + 1 grosse noix pour le moule
  • 230 grammes de farine fluide T45
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 300 grammes de chocolat noir dessert 52 % cacao
  • 2 GROS oeufs
  • 230 grammes de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café rase de café soluble
  • 100 grammes de pépites de chocolat Chunks 3 chocos

Instructions

  • Fondre un peu de beurre et badigeonner au pinceau un moule rectangulaire de 28cm sur 18cm (ou un moule carré de 22cm de côté) et le tapisser de papier sulfurisé.
  • Préchauffer le four à 170°c, chaleur tournante.
  • Mettre le beurre et le chocolat en morceaux dans un saladier résistant à la chaleur et le placer au dessus d'une casserole d'eau frémissante, en veillant à ce que la base du saladier ne soit pas en contact de l'eau. Laisser fondre le mélange en remuant de temps en temps. Dès que le beurre et le chocolat sont fondus, retirer le saladier de la casserole. La préparation ne doit absolument pas chauffer.
    Chocolat noir et beurre fondus au bain-marie
  • Dans un grand saladier, battre légèrement au fouet les oeufs avec le sucre et le café soluble. Ils doivent être tout juste mélangés, quelques secondes suffisent car il n'est pas nécessaire d'ajouter de l'air.
  • Incorporer le mélange de chocolat fondu, puis la farine avec le sel.
  • Enfin, incorporer les pépites de chocolat.
  • Verser le mélange dans le moule et lisser la surface avec une maryse.
    Brownies aux pépites de chocolat
  • Enfourner 22 minutes au milieu du four (surveiller la cuisson : il ne doit pas être trop cuit : la surface doit être sèche mais l'intérieur doit rester humide; il durcira en refroidissant).
    Brownie de Ottolenghi
  • Sortir le moule du four et laisser refroidir complètement sur une grille avant de démouler (3h30 minimum).
  • Couper en morceaux de votre choix (ici 10 parts) et les garder dans un récipient hermétique ou couverts d'aluminium. Il vaut mieux encore les laisser sécher un peu avant de déguster.

20 Commentaires

Commenter






120 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer