Pain cocotte au maïs et safran

Ce pain cocotte est une merveille ! Son parfum, sa couleur, sa mie moelleuse et sa croûte dorée, il a tout pour plaire. En effet, le safran apporte une douce saveur délicieuse au pain au levain et lui donne une jolie mie jaune. Un soleil à la vue et pour les papilles. Ce pain au safran se déguste aussi bien au petit-déjeuner, version sucrée, qu'en accompagnement d'un plat salé. Je vous laisse imaginer son odeur à la cuisson... A tomber !

Pain cocotte au levain
Pain cocotte au maïs et safran

Ce pain cocotte au levain est composé de farine de blé et de farine de maïs. En effet, on ne peut pas faire un pain uniquement avec la farine de maïs, qui est sans gluten.

Pain cocotte au levain
Pain cocotte au maïs et safran

Par la dose de safran, qui est un agent colorant naturel, ce pain cocotte est visuellement très beau, bien doré. Mais aussi, il est délicieusement parfumé. Sa saveur est subtile, douce et extrêmement agréable. J'avais déjà testé la cuchaule, une brioche suisse à base de cette même épice qui m'avait totalement conquise. Alors quand j'ai vu cette recette de pain au maïs et safran dans mon livre "Pain cocotte au levain" j'étais intriguée et emballée de découvrir cette originalité. C'est un pain à base de levain naturel. Maintenant vous le connaissez mon Coco, qui fait des merveilles en cuisine. Le confinement à eu du bon car c'est grâce à cette période que j'ai osé me lancer dans sa conception en suivant cette recette.

Pain au levain maison
Pain cocotte au maïs et safran

Ma méthode du pain cocotte au levain

Voici mon organisation pour réaliser un pain cocotte, qui peut vous être utile pour vous lancer :

  • Jour J : je prépare mon levain tout point le matin, vers 9-10h (le levain actif qui servira à faire ce pain) : avec du levain chef, le double du poids de ce prélèvement en eau de source et le double en farine. J'attends qu'il soit au maximum de son activité (5 heures après avec mon Coco)
  • puis en début d'après-midi je fais la recette ci-dessous
  • je façonne mon pain en fin d'après-midi (entre 17h30 et 18h30) et je place au réfrigérateur jusqu'au lendemain matin
  • J 1 : vers 8-9h je mets mon pain en cuisson et quelques heures après place à la dégustation !
Pain cocotte au maïs et safran moelleux
Pain cocotte au maïs et safran

J'imagine bien ce pain cocotte plein de douceur servi avec du poisson, ou des crustacés, mais pour une première dégustation je l'ai fortement apprécié avec du foie gras et un confit d'oignons maison.

Pain au levain cuisson cocotte

Pain au maïs et safran

Ce pain au levain est un vrai délice ! Moelleux, doux, parfumé, doré, il est exceptionnel ! Une recette au levain naturel avec la cuisson en cocotte.
4.84 de 6 votes
Imprimer Epingler Evaluer cette recette
Type de plat: boulangerie
Cuisine: Française
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes
Repos: 22 heures
Portions: 1 pain d'1 kg environ

Ingrédients

Levain actif

  • 45 grammes de levain chef
  • 90 grammes d'eau de source
  • 90 grammes de farine T65

Fausse autolyse

  • 210 grammes de levain actif
  • 450 grammes de farine de blé T65
  • 150 grammes de farine de maïs
  • 400 grammes d'eau

Garniture

  • 14 grammes de gros sel
  • 1 dose de safran

Farine T65 pour fleurer le plan de travail et travailler la pâte

    Instructions

    Levain

    • Préparer le levain tout point (ou actif) : mélanger le levain chef avec l'eau et la farine. Attendre qu'il soit au maximum de son activité;
    • Dans le bol du robot, mélanger 210 grammes de levain actif avec 350 grammes d'eau et les deux farines (farine de blé et de maïs) avec une cuillère en bois. Ne pas trop travailler la pâte, il faut juste amalgamer les ingrédients. Couvrir d'un film alimentaire et laisser reposer 30 minutes.
      Fausse autolyse

    Pétrissage, pliage (1ère fermentation), pointage

    • Faire un trou dans la pâte et y verser le gros sel et le safran. Refermer le trou. Pétrir au robot à vitesse la plus lente (vitesse 1) pour 4 minutes puis vitesse 2 pendant 2 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien élastique, brillante et se détache de la paroi du bol.
    • Ajouter 25 grammes d'eau et continuer à pétrir jusqu'à décollement de la paroi (2 minutes). Ajouter le reste d'eau (25 grammes) et continuer à pétrir jusqu'à absorption complète (3 minutes). A la fin du pétrissage la pâte doit être souple et brillante mais peut coller un peu car la farine de maïs ne contenant pas de gluten la pâte perd de son élasticité.
      Pain au robot
    • Placer la pâte dans une grande boîte en plastique dotée d'un couvercle et laisser reposer 30 minutes.
      Bassinage
    • Réaliser 3 rabats espacés de 30 minutes de repos.
      Un rabat : à l'aide d'une corne (ou à la main), préalablement mouillée, soulever et étirer délicatement la pâte. La rabattre sur elle-même. Prendre un autre coin et soulever de nouveau la pâte. Rabattre la pâte sur elle-même. répéter le même geste tout autour de la pâte plusieurs fois. A la fin la pâte doit se raffermir. fermer le couvercle et laisser reposer 30 minutes avant d'effectuer un autre rabat.
      Rabat de pâte au levain
    • Après le dernier rabat, laisser reposer 1 heure dans la boîte fermée, à température ambiante.

    Façonnage et pousse (2ème fermentation), apprêt

    • Renverser la pâte sur le plan de travail bien fariné et façonner le pain : former une boule en prenant soin de ne pas trop appuyer sur la pâte pour ne pas faire partir l’air : la méthode est de passer les mains dans la farine et de rabattre les bords par dessus au début (c'est plus pratique), quand c'est possible retourner la pâte et ramener les bords en-dessous jusqu'à former petit à petit, après plusieurs replis, une boule souple et non collante.
      Apprêt du pain au levain
    • Soit dans un banneton préalablement fariné, soit dans une passoire couverte d'un linge bien fariné, mettre la pâte avec la soudure vers le haut.
      Apprêt du pain au levain
    • Souder cette soudure avec un peu d'eau en humidifiant les mains.
      Pain au levain
    • Saupoudrer la surface de farine.
      Pain cocotte au levain
    • Bien refermer le linge (ou envelopper le banneton d'un sac plastique) et laisser pousser au réfrigérateur (8 à 16 heures, 14 heures ici)

    Lamage et cuisson

    • Sortir le pain du réfrigérateur et le mettre à température ambiante pour 5 minutes. Puis placer la cocotte avec le couvercle (une cocotte de 26 à 28 cm de diamètre) au four et le préchauffer à 250°c, chaleur tournante (sur la grille mise en bas du four).
    • Sortir la cocotte à la fin du préchauffage. Placer un papier sulfurisé sur le plan de travail et y renverser délicatement le pain.
    • Avec une lame de rasoir (je fais avec un bistouri), inciser la pâte d'un geste ferme et rapide.
      Lamage du pain
    • Déposer le pain avec le papier sulfurisé dans la cocotte et refermer.
    • Enfourner 30 minutes, retirer le couvercle et poursuivre la cuisson encore 15 minutes.
    • A la fin de cuisson, sortir immédiatement le pain.
      Pain cocotte cuit
    • Pour les amateurs de croûte moins épaisse et dure : emballer le pain dans un linge après 40 minutes de refroidissement.

    Notes

    Idéalement le pain doit refroidir 5 heures avant d'être coupé.

    20 Commentaires

    Commenter

    Evaluation de la recette




    111 Partages
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer