Pâtes à la carbonara

J'aime les pâtes à la carbonara, mais les vraies ! La véritable recette italienne, d'origine romaine est exceptionnelle et tout le monde l'adore. Avec une belle assiette de traditionnelles carbonara, tout le monde est heureux. Attention, je parle de LA VRAIE et non de celle qui crée des querelles et la colère des connaisseurs (oh la ! Pas de crème, d'oignon, de lardons bas de gamme, de gruyère !). L'Académie italienne de cuisine définit bien les codes pour réaliser l'authentique carbonara. Et heureusement, car c'est tellement meilleur que toutes ces variantes, qui dérivent totalement.

Carbonara
Pâtes à la carbonara

L'autorité officielle qui définit la cuisine italienne dit clairement que les pasta alla carbonara sont des pâtes, des oeufs, du pecorino romano et de la charcuterie de porc. Attention, des pâtes al dente s'il vous plaît ! De toutes légères adaptations par rapport à ce qu'on peut trouver chez nous en France et par rapport aux goûts sont toutefois tolérées. Ouf !

Comment faire des vraies pâtes carbonara ?

Dans la vraie carbonara il n'y a pas de crème ! Mais alors, par quoi on la remplace ? Et bien la réponse est... PAR RIEN ! On utilise uniquement des oeufs et du fromage italien, le Pecorino au lait de brebis (à la rigueur la parmesan qui s'en rapproche, au lait de vache), pour obtenir une texture crémeuse qui lie le plat. C'est la base. Pour rendre la sauce onctueuse, le secret n'est évidemment pas la crème (qui alourdit le plat), mais de fouetter les oeufs avec le Pecorino (ou le Parmigiano Reggiano, communément Parmesan). Et pour apporter encore plus de crémeux, on ajoute un peu d'eau de cuisson des pâtes. Celle-ci est riche en amidon et va donc lier la sauce tout en apportant de l'onctuosité.

Il faut des ingrédients de qualité :

  • les pâtes : elles doivent être à base de blé dur, et de préférence italiennes (les Barilla par exemple). Traditionnellement on utilise des spaghetti, mais aussi des tagliatelles ou des linguine. Il faut qu'elles soient longues pour qu'elles accrochent et s'imbibent de la sauce carbonara. Attention ! Il ne faut pas des fines (pas des pâtes qui ont l'allure de cheveux d'ange). L'important c'est qu'elles s'enrobent de garniture). On compte environ 100 grammes de pâtes par personne.
  • la charcuterie : pour rester dans l'authentique, on utilise le Guanciale, issue de la joue de porc, une spécialité italienne. Mais malheureusement il nous faut une alternative car cette charcuterie est très difficile à trouver. Alors idéalement, on emploie la Pancetta, qui est de la poitrine de porc. Le Guanciale est plus dur et a un goût plus prononcé, c'est idéal.
  • les oeufs : choisissez des oeufs frais et de qualité (Bio, ou avec un "0" en 1er chiffre du code noté sur la coque).
  • le fromage : il doit être fraîchement râpé, donc achetez un morceau et râpez-le finement au moment de l'utiliser. Ce sera du Pecorino, au lait de brebis. Mais il est souvent difficile d'en trouvez par chez moi, alors l'alternative est le Parmesan, au lait de vache, qui a un goût plus doux (préférez le avec 24 mois d'affinage). Les italiens ne vous en voudront pas...

La réalisation des pâtes "alla carbonara" est tout un art :

Comment cuire les pâtes ? Elles doivent être al dente. Il faut cuire les pâtes dans un grand volume d'eau salée. On compte 1 litre d'eau pour 100 grammes de pâtes. Et pour le sel, c'est 10 grammes par 100 grammes de pâtes. Mais ce dosage peut être diminué quand le plat est salé ou s'il est nécessaire de faire attention à sa consommation de sel (au lieu de 10 grammes on en met 7). L'eau doit bien bouillonner avant d'y mettre les pâtes, puis on suit le temps de cuisson indiqué sur le paquet (cuisson al dente !). On égoutte les pâtes, mais on ne les rince pas. Et surtout, on n'oublie pas de réserver un verre d'eau de cuisson pour la suite de la recette.

La charcuterie, Guanciale ou Pancetta doit être taillée en morceaux et revenue dans une grande poêle ou sauteuse, à froid et à sec. Cette étape se fait pendant la cuisson des pâtes. On garde le gras rendu qui fera partie de la sauce carbonara. Il a du goût.

Pendant que grille la charcuterie, on réalise la sauce avec les oeufs et le Pecorino. On compte 1 jaune d'oeuf par personne + 1 oeuf entier pour le plat. Alors pour 2 personnes par exemple, il faudra 2 jaunes et 1 oeuf entier, et pour 4 ce sera 4 jaunes et 1 oeuf entier. C'est la règle ! On n'oublie pas de poivrer, mais inutile de saler (il y a le sel dans l'eau des pâtes, le fromage et le porc sont également salés). Ensuite on lui ajoute le gras du porc grillé.

Quand tout est prêt, on égoutte les pâtes qu'on met dans la poêle où a cuit le Guanciale ou la Pancetta, on y ajoute la sauce à base d'oeufs et de fromage, l'eau de cuisson des pâtes et on remue vigoureusement pour obtenir la mantecatura (le lien entre les pâtes). Il faut faire vite et ne pas trop cuire car l'oeuf doit à peine coaguler.

Illico, on met les pâtes à la carbonara dans le plat de service et on n'attend pas ! On sert de suite.

Pâtes alla carbonara
Pâtes à la carbonara

Cette façon de faire les pâtes à la carbonara est authentique, mais il y a de nombreuses variantes en Italie. Chaque chef, chaque famille va la faire différemment, tout en conservant les principes de base pour les ingrédients. On peut ainsi retrouver des recettes avec que des oeufs entiers, ou que des jaunes. La version des jaunes + 1 oeuf entier est la plus classique. L'eau de cuisson des pâtes peut aussi être ajoutée au mélange oeufs-pecorino, ou alors après quand tous les ingrédients sont assemblés dans la poêle (dans la sauce, celle-ci sera plus fluide mais au risque de la coaguler, dans les pâtes elle permettra d'obtenir la mantecatura typique).

Je vous partage ma recette préférée, adoptée en termes de doses, d'ingrédients et de cuisson, qui fait le bonheur de ma famille ou de mes convives. Elle fait partie du quotidien mais aussi des petites soirée festives. J'espère qu'elle vous plaira autant qu'à tous ceux qui ont pu la découvrir et l'apprécier.

Pâtes alla carbonara

Pâtes à la carbonara

Les pâtes à la carbonara, la recette authentique est tout un art. Avec des ingrédients typiques de la cuisine italienne, ou qui s'en rapprochent le plus car ils sont souvent difficiles à trouver, elles font le bonheur de tous.
5 de 1 vote
Imprimer Epingler Evaluer cette recette
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Italienne
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 20 minutes
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 450 grammes de pâtes au blé dur de marque italienne, linguine de préférence, ou spaghetti, tagliatelles
  • 200 grammes de pancetta au mieux : le guanciale si vous en trouvez
  • 150 grammes de Parmesan fraîchement râpé, Parmigiano Reggiano 24 mois d'affinage, mais au mieux : du pécorino si vous appréciez le fromage de brebis et si vous en trouvez
  • poivre
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 1 oeuf entier
  • sel

Instructions

  • Tailler la pancetta en lanières et râper le parmesan finement.
  • Mettre l'eau des pâtes à bouillir (4 litres d'eau et 30 grammes de sel). Quand elle bouillonne bien y mettre les pâtes à cuire al dente.
  • Pendant ce temps, faire fondre dans une poêle la pancetta, en démarrage à froid et à sec. Dans un cul-de-poule, battre les jaunes d'œufs, l'oeuf entier, poivrer suffisamment et ajouter le parmesan finement râpé. Fouetter le tout jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Ajouter le gras de la pancetta. Et réserver à part les morceaux de pancetta grillés.
  • Quand les pâtes sont al dente, réserver 1 verre d'eau de cuisson et égoutter. Dans la poêle sur feu très doux, verser les pâtes, la sauce, la pancetta, ajouter 15 cl d’eau de cuisson des pâtes et mêler rapidement et vigoureusement le tout pour obtenir la mantecatura (lien entre les pâtes). Il faut que cela aille très vite, et que ça chauffe très peu, de sorte que l’œuf commence à peine à coaguler. Servir aussitôt.
Pâtes carbonara
Pâtes à la carbonara

13 Commentaires

Commenter

34 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer