Panzerotti (chaussons frits italiens)

 

J’ai craqué sur cette recette en regardant l’émission « Un dîner presque parfait » :

LES PANZEROTTI

Et en cette période carnavalesque, où les beignets sont une tradition chez moi, j’ai voulu innover avec des beignets salés.panzerotti

Les panzerotti (appelés aussi « chaussons ») sont nés dans le centre-sud de l’Italie, mais à l’heure actuelle ils sont connus et appréciés dans tout le pays. Il s’agit d’une farce salée enveloppée dans de la pâte, le tout frit dans du saindoux (traditionnellement) ou de l’huile (actuellement). Pendant la cuisson, la pâte gonfle et devient ventrue, d’où le nom de ce plat (« panza » signifie « ventre » en dialecte).

La recette de cette émission proposait une pâte levée avec une farce à base de coulis de tomates et de mozzarella râpée. Le tout frit une première fois, pour la précuisson et une seconde fois pour terminer la cuisson. Il existe de nombreuses variantes de cette recette : des pâtes différentes, des garnitures différentes, autant salées que sucrées.

J’ai rapidement noté la recette et me suis empressée le lendemain d’acheter le nécessaire. Et en faisant la pâte je me suis rendue compte que les quantités qui avaient été données étaient totalement fausses : elle était bien trop collante et liquide ! J’ai donc réajusté les quantités et j’ai aussi modifié la cuisson : j’ai bien réalisé la précuisson en friteuse puis la seconde cuisson je l’ai faite au four (afin de les rendre un peu moins gras).

A la dégustation, nous nous sommes régalés et n’avons pas laissé une miette !

La pâte est moelleuse et délicieuse, la farce est fondante et bien tomatée : juste parfait !

Et avec une salade, voici un bon repas ! panzerotti coupe

Alors ni une ni deux, voici ma réadaptation de cette recette que je referai sans trop tarder ! 

Panzerotti (chaussons frits italiens)

La pâte est excellente, la farce aussi ! Mais pourquoi ne pas envisager différentes farces !
Mais difficile de faire mieux que ceux-ci, à mon goût !
Il est important de bien fermer le chausson afin d'éviter que la farce ne s'échappe.

Ingrédients

    Pour 8 panzerotti
    Pâte
  • 400 grammes de farine
  • 1 œuf
  • 1/2 cube de levure de boulangerie fraîche (20 grammes)
  • 20 centilitres d'eau tiède (20 secondes au micro-ondes)
  • 1 cuillère à café d'huile d'olive
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • Farce
  • 20 centilitres de coulis de tomates
  • 150 grammes de mozzarella râpée (je l'achète déjà râpée, en sachet, car celle en boule, non râpée est trop humide, difficile à râper et donnerait trop d'eau à l'intérieur des chaussons)
  • sel
  • poivre

Instructions

Mettre la farine dans un saladier. Faire un puits et y déposer l'œuf battu, la levure délayée dans l'eau tiède, le sel et l'huile d'olive. Pétrir afin d'obtenir une pâte souple.

Couvrir le saladier d'un linge propre et laisser pousser à température ambiante pendant 1 heure.

Repétrir, afin de dégazer la pâte, en se farinant les mains.

Peser le pâton et le diviser en 8 boules que l'on dépose sur un plan de travail fariné.

Préparer la farce : mélanger le coulis de tomate à la mozzarella râpée, saler et poivrer (suffisamment pour bien relever la farce).

Etaler un pâton en cercle (une bonne quinzaine de centimètres de diamètre) avec un rouleau à pâtisserie. Déposer la farce (1 bonne cuillère à soupe) et refermer le chausson.

Bien souder les bords en appuyant bien puis faire un petit ourlet sur ce bord afin que la farce ne puisse s'échapper. Bien presser l'ourlet.

Recommencer ces opérations pour les 7 autres pâtons.

Chauffer la friteuse à 160°c.

Plonger 2 panzerotti (pas plus : ils gonflent !) dans l'huile et précuire 3 minutes, en les retournant à mi-cuisson afin de bien les cuire des 2 côtés.

Les égoutter sur un papier absorbant.

Recommencer la même précuisson pour les autres panzerotti.

Réserver à température ambiante, emballés dans du papier absorbant.

Puis terminer la cuisson au four, en les déposant sur un papier sulfurisé, et les cuire 10 minutes, mode pâtisserie.

Notes

Je les précuits afin de les préparer à l'avance et n'avoir qu'à terminer la cuisson au four au moment voulu.
On ne peut pas les préparer à l'avance sans les précuire auparavant car la pâte serait trop levée avant de les plonger dans l'huile.

https://www.yumelise.fr/panzerotti-chaussons-frits-italiens/

 

panzerotti 1

12 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *