galette beurrée du Nord

Galette beurrée

Voici la fameuse et délicieuse galette beurrée de Dunkerque 😉

Cette galette beurrée est déjà sur le blog depuis plusieurs années. J’ai voulu en refaire un article afin d’avoir la recette d’une galette beurrée de 8 personnes (enfin 8 parts, car chez moi les 8 parts on les fait à 4; 2 parts chacun n’est pas excessif quand c’est bon !). L’autre recette est faite pour 2 galettes de 6 personnes.

La galette Dunkerquoise

La galette beurrée est la galette traditionnelle de Dunkerque et ses environs. C’est la préférée de la majorité des dunkerquois. D’ailleurs c’est celle-ci qui est plus présente dans les boulangeries et pâtisseries. D’ailleurs elle est un grand manque des expatriés de Dunkerque qui ne la trouve pas ailleurs en France. Et c’est pourquoi je reçois beaucoup de messages de remerciements de leur part pour ce partage de cette fameuse recette de galette beurrée. Ainsi ils peuvent retrouver la galette de leurs souvenirs. Ils peuvent retrouver son bon goût et sa bonne texture.

C’est quoi exactement cette galette ?

Alors c’est une brioche légère et moelleuse, garnie d’une crème mousseline (et non pas de crème au beurre que l’on peut parfois trouver dans des recettes !). La mousseline est une crème pâtissière à laquelle on ajoute du beurre. C’est donc bien plus léger et savoureux que la crème au beurre. Cette garniture de la galette beurrée et aromatisée au rhum (parfois on la trouve aromatisée au kirsch mais là ce n’est plus la galette de chez moi, de mon Nord).

Et surtout, il ne faut pas oublier d’y glisser une ou plusieurs fèves !

Chez moi c’est minimum 2 fèves (et donc 2 couronnes). Cà c’est mon truc qui plait tellement aux enfants (et aux plus grands !).

Voici ma recette mise à jour pour une délicieuse galette beurrée de 8 parts, préparée traditionnellement :

Galette beurrée

Il faut 1 oeuf pour toute la recette : une partie de l'oeuf battu sera dans la brioche et le restant sera utilisé pour dorer la galette.

Ingrédients

Pour 8 parts

    Crème pâtissière

    • 2 jaunes d'œufs
    • 52 grammes de sucre en poudre
    • 18 grammes de poudre à crème Impérial
    • 20 millilitres de rhum orange-rhum ici
    • 260 grammes de lait

    Mousseline

    • la crème pâtissière préparée avant
    • 110 grammes de beurre doux
    • 40 grammes de sucre glace

    Pâte levée

    • 190 grammes de farine fluide T45
    • 19 grammes de sucre en poudre
    • 30 grammes de beurre doux mou
    • 38 grammes d'oeuf battu on gardera le reste pour la dorure, 1 oeuf entier battu = 50 grammes
    • 70 à 75 grammes d'eau à température ambiante
    • 17 grammes de levure fraîche de boulanger
    • 4 grammes de sel un peu moins d'une cuillère à café
    • 1 cuillère à soupe de farine environ

    Instructions

    PREPARER LA CREME PATISSIERE A L'AVANCE, pour qu'elle tiédisse avant de faire la mousseline qui fourrera la galette:

    1. Fouetter ensemble les jaunes, le sucre puis la poudre Impérial.
    2. Chauffer le lait et verser la moitié de ce lait chaud sur le premier mélange.
    3. Remettre le tout dans la casserole avec le reste de lait.
    4. Cuire jusqu'à ébullition tout en fouettant.
    5. Maintenir l'ébullition 3 minutes tout en remuant. Ajouter le rhum et mélanger encore 1 petite minutes, puis ôter du gaz.
    6. Verser le tout dans un plat large et couvrir d''un film étirable au contact.
    7. Laisser tiédir 2 heures à température ambiante.

    PENDANT CE TEMPS REALISER LA BRIOCHE

    1. Mélanger la farine, le sucre, le beurre, la levure émiettée et le sel au robot (avec le pétrisseur).
    2. Verser l'oeuf et l'eau (pas toute l'eau d'un coup, car il en faut peut-être moins selon la farine utilisée. Ce sera entre 70 à 75 grammes d'eau). Pétrir pendant 7 à 8 minutes (d'abord quelques minutes vitesse lente puis vitesse rapide): la pâte doit être homogène, lisse et se détache du bol. Mettre en boule et saupoudrer d'une cuillère à soupe de farine.
    3. Laisser reposer 25 à 30 minutes dans le bol, couvert d'un linge.
    4. Dégazer le pâton.
    5. Faire une boule et laisser reposer 5 minutes.
    6. Etaler à l'aide d'un rouleau, sur une Silpat, en cercle sur un bon centimètre d’épaisseur (un diamètre de 24 cm).
    7. Dorer la pâte avec un oeuf battu restant et dessiner la grille sur le dessus (faire ces incisions juste en surface, pas trop prononcées).
    8. Laisser pousser la pâte pendant 30 à 40 minutes à température ambiante sur la plaque à pâtisserie.
    9. Préchauffer le four à 210°c, mode chaleur tournante.
    10. Redorer à l'oeuf avant d'enfourner.
    11. Enfourner les galettes10 minutes.
    12. Après cuisson, glisser la Silpat avec la brioche sur le plan de travail (on l'ôte de la grille afin de stopper la cuisson). Laisser refroidir sur la Silpat (afin que le fond reste moelleux).
    13. Attendre 1 heure avant de la couper en 2. Placer le fond sur le plat de présentation.

    REPRENDRE LA PREPARATION DE LA MOUSSELINE AVEC LA CREME PATISSIERE TIEDE

    1. Couper les 110 grammes de beurre en morceaux et mettre quelques secondes au micro-ondes pour le ramollir (10 à 15 secondes : il ne doit surtout pas être fondu : ainsi il sera légèrement tiède et parfait pour l'incorporer à la crème pâtissière tiédie par la suite).
    2. Fouetter ces 110 grammes de beurre avec le sucre glace, au robot muni de la feuille. Le mélange doit devenir homogène.
    3. Enfin ajouter la crème pâtissière tiède à la préparation beurre-sucre glace, fouetter (toujours au robot, avec la feuille, pendant 1 à 2 minutes vitesse lente) jusqu'à obtenir une crème lisse. Si la crème "graine", placer le bol du robot au bain-marie et fouetter jusqu'à ce qu'elle devienne lisse et brillante (ne pas la réchauffer de trop !).
    4. Verser la crème sur le fond de la brioche et étaler uniformément avec une spatule.
    5. Déposer la (ou les) fève(s).
    6. Déposer le dessus de la galette et presser légèrement la galette pour qu'elle se tienne bien.
    7. Laisser reposer au réfrigérateur 1 heure sans couvrir (jusqu'à ce qu'elle soit froide)
    8. Ensuite couvrir d’une cloche et réserver au frais encore 4h minimum.
    9. Parsemer d’un peu de sucre glace avant de servir.

    21 réponses
    1. irisa
      irisa dit :

      Fille du Nord , de la région de Cambrai, je ne connaissais pas cette belle galette , ça fait penser à la tropezienne.au moins par la façon d’être garnie de crème,
      Tu as bien fait de publier cette recette de tradition

    2. yumelise
      yumelise dit :

      Cà ressemble à la tropézienne mais la crème à l’intérieur diffère. Au lieu d’apporter de la crème liquide à la crème pâtissière, ici on y met du beurre 😉

    3. laeti
      laeti dit :

      Je suis de Dunkerque je vais tester cette recette rapidement et je te donnerai des nouvelles merci pour cette publication

    4. Gourmandisesdelo
      Gourmandisesdelo dit :

      Alala cette galette je déteste ! je n’aime pas la crème et je ne connaissait pas cette version (par chez nous elle n’est pas connu du côté de Lens), jusqu’à ce que je rencontre mon homme (un Dunkerquois) et qui rafolle de cette galette… et chaque année, nous y avons le droit dans sa famille 😉
      Je devrai lui faire plaisir et en faire un maison un de ces quatres
      merci pour la recette bise

    5. Marion
      Marion dit :

      Cela fait longtemps que je cherchais cette recette ! Je la connaissais sous un autre nom mais c’est la même chose.
      Merci pour le partage. Je vais la tester prochainement, j’espère !

    Répondre

    Se joindre à la discussion ?
    Vous êtes libre de contribuer !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *