Galette des rois du Nord

galette rois a la une

Galette Dunkerquoise, ou galette à la crème au beurre

Une galette des rois typique de Dunkerque qui est élaborée avec une pâte brioche, formée comme une galette puis fourrée d'une crème au beurre aromatisée au rhum.
Imprimer Epingler Evaluer cette recette
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Temps de préparation: 2 heures
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 2 heures 10 minutes
Portions: 8 personnes

Ingrédients

Pâte briochée

  • 250 grammes de farine
  • 25 grammes de sucre
  • 40 grammes de bon beurre doux mou le mettre à température amabiante quelques heures auparavant
  • 1 oeuf + 1 autre oeuf pour la dorure
  • 100 grammes d'eau
  • 20 g de levure fraîche de boulanger
  • 1 cuillère à café rase de sel

Crème au beurre

  • 6 jaunes d'oeufs
  • 180 grammes de beurre doux pommade le mettre à température amabiante, coupé en morceaux 9 à 10 avant utilisation
  • 180 grammes de sucre en poudre
  • 18 millilitres de rhum
  • 51 grammes d'eau

Instructions

Préparer la pâte briochée

  • Mélanger la farine, le sucre, le beurre, la levure émiettée et le sel au robot (avec le manche pétrisseur).
  • Verser l'oeuf et l'eau. Pétrir 10 à 15 minutes (d'abord quelques minutes vitesse lente puis vitesse rapide): la pâte doit être homogène, lisse et se détache du bol. Mettre en boule et saupoudrer d'une cuillère à soupe de farine.
  • Laisser reposer 30 minutes dans le bol, couvert d'un linge.
  • Dégazer le pâton, faire une boule et la laisser reposer 5 minutes.
  • Etaler à l'aide d'un rouleau, sur une Silpat, en cercle sur un bon centimètre d’épaisseur (diamètre de 24,25 cm environ).
  • Dorer la pâte avec un oeuf entier battu.
  • Laisser pousser la pâte pendant 30 minutes à température ambiante sur la plaque perforée.
  • Préchauffer le four à 210°c, mode chaleur tournante.
  • Redorer à l'oeuf avant d'enfourner pendant 10 à 12 minutes.
  • Après cuisson, glisser la Silpat avec la brioche sur le plan de travail (on l'ôte de la grille afin de stopper la cuisson). Laisser refroidir sur la Silpat quelques heures.

La crème au beurre

  • Préparer les jaunes d'oeufs dans le bol du robot.
  • Verser le sucre dans une casserole en inox. Le mouiller avec l'eau. Porter à ébullition jusqu'à arriver à 115°c et stopper le feu. Puis commencer à fouetter les jaunes d'oeufs dans le robot, vitesse moyenne, pas trop rapide (vitesse 4) et incorporer en le sirop en le faisant couler lentement sur la paroi de la cuve. Dès que tout le sirop est incorporé, battre à grande vitesse jusqu'à ce que le mélange soit refroidi (compter 20 minutes). Pendant ce temps, couper la brioche en 2 dans l'épaisseur.
  • Incorporer alors le beurre en parcelles à vitesse 4, puis, quand tout le beurre est dans le bol, battre vitesse rapide 1 minute. On obtient une crème bien lisse et homogène. Diminuer la vitesse du robot en vitesse lente, ajouter le rhum et continuer de battre quelques instants vitesse rapide (30 secondes) afin qu'il soit bien mélangé.
  • Incorporer alors le beurre en parcelles à vitesse 4, puis, quand tout le beurre est dans le bol, battre vitesse rapide 1 minute. On obtient une crème bien lisse et homogène. Diminuer la vitesse du robot en vitesse lente, ajouter le rhum et continuer de battre quelques instants vitesse rapide (30 secondes) afin qu'il soit bien mélangé.

Montage

  • Poser la base de la brioche sur le plat de service. Etaler la crème au beurre avec une spatule (épargner 1 cm du pourtour).
  • Déposer une fève (ou deux).
  • Fermer la brioche avec la seconde partie. Presser pour bien adhérer le tout. Saupoudrer de sucre glace.
  • Emballer d'un film alimentaire.
  • Mettre au réfrigérateur au moins 4 heures.
  • Avant de servir, ôter le film alimentaire et poudrer encore d'un peu de sucre glace.

Notes

On peut faire 2 galettes de 4 personnes : diviser le pâton brioché en 2 et faire 2 cercles de 20 cm de diamètre. Pour la crème au beurre, la faire avec 7 jaunes d'oeufs (et donc 210 grammes de beurre, de sucre, 60 grammes d'eau et 21 ml de rhum).

galette rois dergalette rois avt der

32 Commentaires

  • toutes ces recettes de mon enfance me donne l’eau a la bouche et la larme a l’oeil (mon fils ainé est né un dimanche 3 janvier et il a tjs eu sa galette sur la table et celle ci aussi) merciiiiii 🙂 <3

  • Merci beaucoup pour la recette 🙂
    Etant Dunkerquoise aussi, j ai vraiment hâte de la goûter…. (surtout vu de l endroit où vous détenez cette recette! lol )
    Bon week end

  • miam, pas exactement la même recette que moi mais cette galette est vraiment top ! j’aurais bien aimé la goûter pour savoir si elle avait le même goût que les galettes dunkerquoises de mon enfance !

  • Bonjour, je m’appelle Nafissa, passionnée de cuisine et propriétaire du blog gourmand Les délices de Nafissa. Je vous suggère de venir faire un petit tour sur mon blog qui vous propose des recettes gourmandes, gastronomiques et aussi familiales. Si vous le souhaitez, je peux mettre un lien sur mon blog allant vers le votre et vous pouvez faire de même, comme une sorte de  »partenariat » entre blogs. Si vous êtes d’accord, faites le moi parvenir en postant un commentaire sur un de mes articles.
    Il est également possible de s’inscrire à ma newsletter pour ne rien rater de mes aventures culinaires…
    Merci et à bientôt!

  • Bon bah ça y est, elles sont faîtes…. (sans robot en plus!) y aura plus qu à les déguster….verdict ce soir au dessert, hummmmm

  • Bonjour, habitant aujourd’hui dans le sud mais étant originaire de Dunkerque, j’ai pu faire découvrir à mes collègues cette galette. Ils ne connaissaient pas du tout et ont tous appréciés. Certains m’ont demandé quelle était la différence entre cette galette et une tropézienne, je n’ai pas pu leur répondre…
    Merci pour la recette!

  • bonsoir
    je viens de tester cette recette mais ma pate n’a pas monté (j’avais oublié le sel) donc je l’ai refaite et toujours pas levée ,avez-vous déja eu ce problème?

  • Non ça ne m’est jamais arrivé! Peut être est-ce dû a la levure iu la température lors de la levée? Je lai faite au moins une dizaine de fois sans aucun problème…

  • la différence vient de la galette , ici pâte levée (toute la différence) et dans la tropézienne »simili-génoise » !
    super recette , merci !

  • avec ces mêmes-proportions j’en ai fait une 10/12 personnes , elle a effectivement un peu de mal « à pousser » (comme toute les pâtes levées briochées que j’ai faites jusqu’ici …) mais je la mets près d’une source de chaleur pendant la demi-heure et à la cuisson c’est juste « la montée » qu’il faut pour une galette digne de chez nous ! bises du nord !

  • Je suis du Nord et pourtant je ne connaissais pas…ça a l’air très bon! ça a des airs de tropézienne, alors ça me plait! Bonne journée et bonne année!

  • Bonjour et merci pour la recette je suis de DK je n arrivée pas à trouver cette recette qui est super vraiment la même que chez le pâtissier encore merci merci.

  • Meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
    tradition oblige , la galette à déjà fait son grand retour sur notre table de fêtes ! et elle est là jusqu’à fin janvier 😉
    une recette incontournable qui ne me quitte plus !
    sais-tu que j’ai trouvé une astuce pour éviter les petits grumeaux dûs au mélange beurre/sucre glace et crème pâtissière ?
    en fait je la laisse refroidir juste assez , à température/tiédie et là je la mélange puis la replace au frais pour quelque temps , bien que les grumeaux ne gênent pas (c’est ce qui fait son charme) ça donne une belle texture lisse pour un rendu délicieux !
    biz de dunkerque !

  • Bonjour yumelise , superbes toutes vos recettes mais juste une petite question svp , jaimerai savoir les proprtions pouyr une seule galette et combien d’oeuf pour celle ci merci à vous bonne journée .

  • Bravo!
    Je reviens de Malo, où je suis née mais que j’ai quitté il y a fort longtemps. Je voulais acheter une galette dunkerquoise, et même en rapporter… Je n’en ai pas trouvé!!!!!
    Partout, je n’ai vu que des tropéziennes. Mais de celles là, j’en trouve partout,et toute l’année.
    Je cherche donc une recette. De toutes celles que j’ai trouvées, c’est la vôtre qui me paraît la plus authentique. Hélas, elle me semblet bien compliquée à réaliser,et j’ai peur de ne pas être à la hauteur. (je me demande même si ce n’est pas la raison de sa disparition : la tropézienne est peut-être plus simple).
    Et vous avez bien raison de ne pas la réserver au mois de janvier : quand j’étais enfant, on la trouvait partout d’un bout à l’autre de l’année.

  • Cà me fait plaisir des messages comme le votre. Je suis heureuse que mon partage puisse aider à faire perdurer cette galette traditionnelle qui disparaît alors que c’est la préférée des dunkerquois. On trouve de plus en plus souvent cette galette vendue sous le nom beurrée alors que c’est juste une tropézienne qu’ils vendent. Hélas. Mais la recette d’origine est bien celle-ci à la crème mousseline 😉

Commenter

408 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer