Goyère de Mamie Olga

Que de souvenirs…

Ma madeleine de Proust…

Plus jeune, lors d’un repas chez mon Amie Delphine, j’ai découvert qu’en fait j’aimais certains fromages…

( alors que je les avais tous en horreur auparavant ! )

goyere dessus

Je ne pouvais pas passer une journée sans « Pti Teddy » qui a un cœur en or et une famille formidable. Invitée aux repas de sa famille, même à un mariage, j’étais accueillie les bras ouverts ! Et Sylviane, la douce maman de Delphine, nous avait préparé cette goyère et verdict : j’avais adoré !!!

Puis les années se sont écoulées, nos vies se sont transformées et nous avons eu un destin bien différent de celui dont on rêvait.

On avait imaginé un avenir idyllique : on refaisait le monde à notre manière…

Et le souvenir de cette goyère est resté. Je rêvais de la faire découvrir à mes enfants.

Par chance Delphine m’a généreusement offert la recette d’Olga et donc de Sylviane. Totalement différente de la goyère traditionnelle mais tellement meilleure !goyere

La goyère d’Olga ne se fait pas à la levure de boulanger, ne contient pas d’oeuf et associe 4 fromages : la faisselle, le Maroilles, le Gruyère et du fromage de Hollande.

Malheureusement, la recette ne précisait pas les quantités pour réaliser la garniture. Et le souvenir était si lointain : difficile de reproduire un goût que nous n’avons plus connu depuis au moins 17 ans je dirais… Et dès la réalisation de la pâte, je ne m’en sortais pas ! Elle était impossible à étaler. Je me suis dis que cette tarte était à Olga et qu’elle devait peut-être rester à Olga !

J’ai mis 2 jours à réadapter la recette, à essayer de reproduire la texture et les saveurs. J’en ai fait des goyères pour enfin arriver à ce résultat !goyere part

Elle a totalement conquis mon époux, mes enfants et moi-même.

J’espère ne pas faire outrage à Olga avec ces modifications.

Cette tarte au fromage est un vrai régal !

 

Goyère de Mamie Olga

4 fromages pour une goyère pas du tout conventionnelle : c'est celle d'Olga, c'est pour cela que c'est la meilleure !
Et c'est pour cela que la recette est faite pour confectionner 2 goyères : il n'y en a jamais assez ! Et comme dit Delphine, elles se congèlent très bien.
A mon goût, il est important d'avoir des moules à tartes pas trop grands (24 cm de diamètre, afin d'obtenir une garniture plus épaisse, voire 26 cm mais pas plus).
Et je préfère largement la cuire à l'avance pour ensuite la réchauffer avant de passer à table : ainsi la garniture se tient bien et elle est moins coulante (comme le flan, çà se raffermit en refroidissant). Et c'est si pratique de n'avoir qu'à réchauffer avant de s'attabler.
La cuisson après décongélation est aussi bonne et pratique (d'ailleurs je préfère)

Ingrédients

    Pour 2 goyères cuites dans des moules à tartes de 24 cm de diamètre
    Pâte
  • 450 grammes de farine
  • 1 sachet de levure chimique (11 grammes)
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 15 centilitres d'eau
  • 120 grammes de beurre (j'ai utilisé de l'allégé)
  • Garniture
  • 240 grammes de faisselle égouttée (non égouttée = 300 grammes, soit 3 pots individuels)
  • 200 grammes de Maroilles (ou comme on dit : 1/4 de Maroilles, ce qui correspond à la petite boîte)
  • 100 grammes d'emmental râpé
  • 100 grammes de fromage de Hollande râpé (mimolette jeune ou demi-vieille)
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • quelques tours de moulin à poivre

Instructions

Préparation de la pâte (au robot ici, mais à défaut on peut la faire à la main comme Olga)

Bien ramollir le beurre (30 secondes au micro-ondes) et laisser refroidir.

Dans le bol du robot, mettre 300 grammes de farine avec la levure et le sel. Mélanger avec le robot munit du pétrisseur. Ajouter l'eau et mélanger 1 minute vitesse moyenne puis 1 minute vitesse rapide. On obtient une pâte sableuse. Puis ajouter le beurre et pétrir vitesse moyenne 1 minute et vitesse rapide 1 minute. La pâte est collante, c'est normal. Ajouter alors les 150 grammes restant de farine et pétrir 1 minute vitesse lente et 2 minutes vitesse rapide pour finir. On obtient une belle boule de pâte.

Préchauffer le four à 180°c, en mode pâtisserie, ou combiné. Diviser la pâte en 2 boules égales.

Sur un papier sulfurisé, étaler 1 boule à la dimension du moule à tarte et idem pour la seconde. Foncer les moules avec ces pâtes sur le papier sulfurisé.

Piquer les fonds avec les dents d'une fourchette.

Egoutter la faisselle, la mélanger avec le sel et le poivre. Etaler cette faisselle sur les fonds.

Ôter la croûte du Maroilles et le découper en petites lamelles. Disposer une moitié des lamelles sur chaque fond de tarte.

Parsemer ensuite de 50 grammes de gruyère râpé chaque tarte et enfin 50 grammes de mimolette sur chacune.

Mettre au four 25 minutes au deuxième gradin en partant du bas.

Les sortir du four et laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de servir

Préparées à l'avance : une fois refroidies, les emballer dans un film alimentaire et les réserver à température ambiante. Réchauffer 16 minutes à 180°c, mode pâtisserie.
Ou l'idéal : congeler avant cuisson en couvrant le plat d'un film alimentaire la goyère non cuite. Il suffit de les décongeler 3 heures avant cuisson (ôter le film), à température ambiante, puis les cuire à 180°c pendant 25 minutes (surveiller la dorure). Attendre 5 minutes avant de servir.

Notes

2 moules à tartes de 24 cm de diamètre passent, dans mon four traditionnel, sur un même étage : ce qui est pratique ! Des moules plus grands nécessiteraient 2 cuissons séparées.
J'ai un peu allégé la recette : beurre allégé 10% MG, faisselle légère à 0% MG, et râpé léger pour l'emmental afin qu'elle ne soit pas trop lourde pour les enfants. Mais c'est une convenance personnelle. Et on ne sentait pas la différence entre l'allégée et la non allégée.
Nouveauté (adaptation personnelle du 2/09/2015 qui est délicieuse) : remplacer la mimolette par du Nazareth.
Quand je les prépare quelques jours à l'avance, je mets mes goyères (dans le moule à tarte et couvertes d'un papier alimentaire) au congélateur non cuites. Je les sors à température ambiante, une heure avant de les cuire, puis je les cuis comme indiqué ci dessus (180°c, 25 minutes) juste avant de les déguster.

https://www.yumelise.fr/goyere-mamie-olga/

goyere 2goyere part 2Alors, Delphine, je te demande si je reste fidèle à la goyère que tu as toujours connue (à part la préparation de la pâte au robot bien sûr, je pense bien qu’elle n’en avait pas) ?

Et si quelque chose cloche pour toi, dis le moi et je rectifierais.

 

 

46 réponses
  1. Chrystel
    Chrystel dit :
    Je ne connais pas du tout la goyère mais chez moi, on aime le fromage (pas tous, soyons honnête) mais ça doit être bien bon à séguster. Merci Elise. Bises
    Bonne rentrée à tes loulous.
  2. Gut
    Gut dit :
    Même si je ne connais pas je devine, à la lecture de la recette, que ce doit être à tomber avec tous ces fromages !! bravo et merci du partage !! bises
  3. Coco
    Coco dit :
    On a tous nos petites madeleines de Proust comme ça… Et il est vrai que les recettes de grand-mère sont souvent indélébiles dans nos souvenirs, de fait, elles sont toujours excellentes ! Cette goyère est particulièrement alléchante 🙂

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *