Farcement savoyard

Un plat généreux, sucré-salé, étonnant et délicieux !

Je ne connaissais pas et j’ai joué à la curieuse 😉

La garniture est riche en saveurs. Et la texture est « à tomber » !

Un collègue à mon époux a donné une recette de farcement et immédiatement je savais que j’allais réaliser ce plat. J’aime découvrir nos bons plats traditionnels français. Quand je me suis renseignée sur le « net » sur ce plat, j’ai pu remarquer un nombre étonnant de différentes préparations. Mais la base reste la même chez presque tous : pommes de terre râpées, lard, pruneaux et raisins secs. Cuit longuement au bain-marie dans un moule spécialement conçu pour le « farcement », que l’on peut remplacer par un moule à Kouglof, ce plat est complet Il suffit d’accompagner cette spécialité d’une salade.

Normalement le farcement doit être couvert lors de la cuisson, mais volontairement je ne l’ai pas fait car j’adore le goût, la texture et l’odeur du lard croustillant. On peut remarquer sur les photos la partie du plat cuite au bain-marie et l’autre partie grillée.

On pourrait croire que c’est « lourd » à manger mais pas du tout ! Il n’y a pas de fromage, j’ai utilisé de la crème légère et des lardons de volaille dans la préparation. Par contre on ne peut pas passer outre des tranches de poitrine qui le couvre et donne tout le bon goût fumé. Et ici j’ai utilisé des fines tranches de poitrine fumée. Et dernière touche personnelle : du cognac à la place de l’eau de vie que je n’avais pas.  Et donc ma version est vraiment terrible ! Il faudrait qu’un jour je déguste le vrai « Savoyard » réalisé vraiment dans la tradition afin de le comparer au mien. Mais malgré tout, je suis très fière et conquise par mon farcement (et ce n’est pas ma famille qui dira le contraire).

Quelle bonne odeur s’émane de la cuisine ! On a envie de le déguster immédiatement, mais comme j’ai pu lire et le constater, il est encore meilleur refroidi puis grillé en tranches à la poêle ou au four. Le lendemain il est vraiment exquis !

Des tranches croustillantes sur les bords et fondantes, voire moelleuses à l’intérieur.

Farcement savoyard

Ingrédients

  • 900 grammes de pommes de terre (je prends des pommes de terre pour cuisson vapeur)
  • 1 oignon
  • 15 pruneaux dénoyautés
  • 50 grammes de raisins secs
  • 80 grammes de lardons fumés (j'utilise des lardons de volaille)
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 2 œufs
  • 150 grammes de crème semi-épaisse (ici 4%MG)
  • 5 centilitres de cognac
  • fines tranches de poitrine (j'en ai mis 21, Herta)
  • sel
  • poivre
  • noix de muscade moulue

Instructions

2 heures avant, faire tremper séparément les raisins secs et les pruneaux dans de l'eau : les mettre chacun 30 secondes au micro-ondes et les laisser ainsi 2 heures à température ambiante.

Eplucher, laver et bien sécher les pommes de terre. Les râper et les mettre dans une passoire en attendant de faire la suite.

Tapisser un moule à kouglof des tranches de poitrine fumée.

Réserver au frais.

Eplucher et émincer l'oignon (je le hache finement au "Turbochef Tupperware".

Le faire suer quelques minutes dans une petite poêle avec les lardons.

Ajouter la cuillère de farine. Mettre les pommes de terre râpées dans un grand saladier et y ajouter le mélange oignon-lardons. Mélanger.

Préchauffer le four à 180°c, chaleur tournante.

Battre ensemble les œufs avec la crème. Saler, poivrer et mettre la noix de muscade (j'en mets bien).

Rajouter à la préparation. Mélanger.

Joindre les fruits secs bien égouttés (je les sèche dans une serviette). Mélanger.

Ajouter enfin le cognac, mélanger.

Verser cette préparation dans le moule.

Replier par dessus les morceaux de poitrine qui débordent. J'ai couvert la surface sans poitrine avec 2 fines tranches qu'il me restaient.

Mettre dans un plat rempli d'eau froide pour mettre en cuisson au bain-marie.

Enfourner 2 heures 15 minutes (dans le bas du four, 2ème gradin en partant du bas).

A la fin de cuisson, sortir le plat et le ôter du bain-marie.

Attendre que le plat refroidisse avant de démouler (je laisse refroidir 40 minutes) sur le plat de présentation.

Laisser ensuite totalement refroidir à température ambiante, l'emballer dans du film alimentaire et réserver au réfrigérateur.

Pour le déguster, préchauffer le four à 180°c, chaleur tournante. Une fois préchauffé, sortir le farcement du réfrigérateur, découper les parts, les poser sur une Silpat (posée sur une plaque perforée) et enfourner immédiatement 15 minutes.

Notes

Volontairement je ne couvre pas le plat d'un aluminium ou d'un couvercle pendant la cuisson. On aime la surface grillée avec la poitrine croustillante en surface.

https://www.yumelise.fr/farcement-savoyard/

 

 

7 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *